Compte rendu Symposium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Compte rendu Symposium

Message  Knightwood Oak le Ven 7 Nov - 18:08



Christophe
"There are only two breeds of dog - Staffordshire Bull Terriers and Others" L. F. Hemstock.
avatar
Knightwood Oak
Admin

Messages : 35
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.knightwoodoak.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu Symposium

Message  Knightwood Oak le Ven 7 Nov - 18:10

Genèse du Symposium S.B.T




C’est lors de la Cruft 2008 que Julia Lady Arbuthnot (of The Bronwdeanlaws Bullyboys) a imaginé le Symposium.
En effet sur place en discutant avec Jim Beaufoy (Wyrefare), celui-ci lui fit part de son envie de connaître un peu mieux un ami personnel de Julia, Abe Harkness (Senkrah). Julia a donc imaginé une rencontre chez elle mais qui permettrait aussi aux Français de profiter de l’expérience de ces deux grandes figures du Stafford. A l’origine c’était l’association « SBT Society of Provence »qui devait mettre en place cet événement, mais les responsables de l’association ont pensé qu’un tel événement devait être porté par le club de race, soit le CFABAS.
Julia a donc proposé à Richard Calloch nouveau responsable de la commission élevage SBT au sein du CFABAS , la mise en place de ce « Symposium »avec l’aide sur place du SBT Society of Provence.
Lors de sa réunion en mai 2008, la commission d’élevage CFABAS du Staffordshire Bull Terrier a décidé d’organiser le 1er Symposium concernant la race et sur place l'association "Staffordshire Bull Terrier Society of Provence" a aidé à l’organisation et à la réussite de cette manifestation.
Cet événement s’est déroulé à CALLIAN (83) les 4 et 5 Octobre 2008 dans la propriété de Julia Lady Arbuthnot ( of The Bronwdeanlaws Bullyboys) avec donc comme intervenants deux juges anglais spécialistes de la race: Abe Harkness (Senkrah) et Jim Beaufoy (Wyrefare).












INTERVENANTS



Abe Harkness (Senkrah)

Abe Harkness a eu ses deux premiers Staffords en 1947 à l’age de 11 ans. En 1956 il prend deux petites chiennes chez George Down (Weycombe) pour commencer son élevage, CH Weycombe Julie et CH Weycombe Melody of Senkrah. Julie sera mariée au célèbre CH Eastaff Demon et de ce mariage naîtra CH Sahib of Senkrah. Sahib est le premier Champion Ecossais de la race et obtiendra 16 CC, ce qui le place encore aujourd’hui dans les dix Staffies ayant remportés le plus de CC !! D’autres Champions sont nés chez Senkrah, CH Senkrah Saffon, CH Senkrah Sapphire, CH Senkrah Sabutae, CH Senkrah Sabeau, CH Angemag Aussie et Senkrah Sabelle. Abe a toujours été fidèle à la fameuse « M Line » dans sa sélection.
Abe Harkness a jugé 15 Champions Show en Grande Bretagne, son premier en 1964. Il est l’un des juges les plus expérimentés, on dit qu’il a jugé plus de 100 000 Staffies de part le monde, notamment le World dog Show à Helsinki.
Son expérience de la race et des jugements font de lui, une référence …





Jim Beaufoy ( Wyrefare)

Jim Beaufoy a eu son premier Stafford en 1961, il ne s’est depuis consacré qu’a la race avec toute sa famille. Pour sa sélection, il travaille en étroite collaboration avec l’élevage Nethertonion de Vera et Gerald Westwood. Le chien le plus célèbre de la famille Beaufoy est sans contexte CH Wyrefare Prince Naseem.
Prince Naseem est le père de Champions dans le monde entier, cet étalon exceptionnel laissera une empreinte à tout jamais dans l’histoire de la race.
Jim Beaufoy a jugé 11 Champions Show en Grande Bretagne, son premier en 1989, il a notamment jugé la Cruft en 2006. Il est régulièrement invité pour juger un peu partout dans le monde.
Jim est l’un des membres du club fondateur le Staffordshire Bul Terrier Club ou il occupe la place de secrétaire. Il est aussi membre du Breed Council ou il a occupé le poste de Président, il est devenu un expert dans la défense de notre race …




Déroulement du Symposium S.B.T



Samedi: le matin explications sur le standard points par points et questions de l’assemblée. L’après midi sur les chiens des participants explications par les deux juges des points du standard évoqués le matin.
Dimanche: Match, c'est une forme de tournoi qui se faisait dans les Pubs Anglais, les deux juges départageant les chiens pour arriver à une finale. Par manque de temps il y a eu un premier tour sous forme de match puis des finales groupées.



Objectifs du Symposium S.B.T

La France est un pays jeune en matière de Staffordshire Bull Terrier, pendant des années le Stafford était une race rare. En très peu de temps les effectifs ont explosé et les éleveurs se sont multipliés. Il semblait donc indispensable que éleveurs, juges, passionnés du Staffie puissent bénéficier de l’expérience des britannique sur cette merveilleuse race reconnue par le Kennel Club en 1935 et qui dépasse les 10 000 naissances outre-Manche.
Nous avons donc eu la chance d'avoir 2 juges/Eleveurs Britanniques spécialistes pour nous expliquer, nous aider à comprendre cette fabuleuse race.
Deux juges pour deux visions et permettre à chacun, juge, éleveur, passionné de se faire une idée plus fine de ce qu'est le Staffordshire Bull Terrier.
Cet événement majeur devait permettre à chacun de comprendre la race et ainsi de la respecter, que cela soit dans sa sélection ou ses jugements.
En France, l’engouement récent pour le Stafford n’a pas permis aux éleveurs et aux juges de vraiment s’imprégner de l’histoire de cette race, hors pour aller dans le bon sens de la sélection et des jugements, il est important, voir indispensable, de connaître ce qui a fait que le Staffordshire Bull Terrier est Staffordshire Bull Terrier. Le standard de cette race est étroitement lié à son histoire et que l’on soit éleveur ou juge, pour apprécier un Stafford, il faut avoir à l’esprit son passé sulfureux.




Dans l’histoire du Staffordshire Bull Terrier, si on a réussi à mettre en commun un standard, l’aspect visuel des chiens était très différent d’une région à une autre sans que les points définis par le standard ne soient remis en cause. Cela veut dire que un Stafford ne se juge pas sur un « type » mais sur des qualités autres qui font qu’il est ou n’est pas Stafford. Ce point très important doit permettre de faire comprendre aux éleveurs et aux juges Français que des chiens qui pour eux ne ressemblent pas à un Staffordshire Bull Terrier tel qu’ils en ont la perception, sont des fois plus Staffordshire Bull Terrier que d’autres, pourtant vainqueurs de plusieurs expositions et reproducteurs patentés.
L’idée était aussi de mettre en avant que malgré une grande connaissance de la race, un avis sur un chien reste subjectif à la sensibilité de chacun sur tel ou tel point, à sa vision personnelle. Tout cela aussi pour dire aux personnes assidues des expositions qu’un concours de beauté est incertain, qu’un résultat reste « juste » l’opinion, d’un juge qui reste un être humain, que la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain et qu’un jugement reste aléatoire.
Un résultat d’exposition c'est juste, 1 juge, 1 jour, 1 jugement













Explications sur le standard Symposium S.B.T



Avant tout et pour mieux comprendre le standard du Staffordshire Bull Terrier, il faut connaître l’histoire de la race. Impossible de faire l’impasse sur cette histoire sulfureuse et le passé de combattant du Stafford pour interpréter correctement le standard, interpréter car en effet dans le standard du S.B.T il y a ce qui est écrit et ce qui ne l’est pas.
Le non écrit est de loin le plus important car c’est de lui que découle le standard écrit.
C’est le non écrit que tous les éleveurs doivent avoir en tête dans leur travail de sélection, c’est le non écrit que tous les juges doivent maîtriser quand ils jugent …
L’ensemble des caractéristiques physiques et mentales de notre Stafford ont été façonnées pendant prés de 150 ans à l’époque des Bull & Terrier , pour le combat, le Rat Killing, la chasse aux renards et aux blaireaux, c’est donc la fonctionnalité qui guide le standard du S.B.T.
Eleveurs et juges ont donc la responsabilité de maintenir cette fonctionnalité pour le respect de la race.



ASPECT GENERAL : Le Staffordshire est un chien à poil lisse, bien proportionné, d’une grande force pour sa taille. Musclé, actif et agile.

Le Stafford est un athlète, c’est un sportif, un chien harmonieux sans excès.
Le Stafford est un compromis entre le Bulldog et le Terrier, on recherche l’équilibre entre ces deux ancêtres (Attention quand on parle de Terriers on parle de chiens faisant de 3Kgs à 7 Kgs), ni trop lourd (Bull) ni trop léger (Terrier), ni trop bas sur pattes (Bull), ni trop haut sur pattes (Terrier), sans trop de substance (Bull), sans manque de substance (Terrier).
La femelle Stafford doit être féminine, on doit pouvoir faire la différence avec un mâle, elle peut être un peu plus longue.


COMPORTEMENT / CARACTERE : Traditionnellement d’un courage et d’une ténacité indomptables. Extrêmement intelligent et affectueux, en particulier avec les enfants. Hardi, intrépide et parfaitement digne de confiance.

Tout est dit, aucune agressivité envers l’homme n’est tolérée, un Stafford chaud avec ses congénères n’est pas un problème pour eux.

_________________
Christophe
"There are only two breeds of dog - Staffordshire Bull Terriers and Others" L. F. Hemstock.
avatar
Knightwood Oak
Admin

Messages : 35
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.knightwoodoak.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu Symposium

Message  Knightwood Oak le Ven 7 Nov - 18:12

TETE : Courte.

La tête ne doit pas être trop grosse (Hyper type), elle doit être en harmonie avec le corps et respecter les proportions 1/3 & 2/3 pour éviter des museaux trop courts.





REGION CRANIENNE :
Crâne : Haut de toute part et large.
Stop : Marqué.

Le Staffie ne doit pas avoir une "grosse" tête, elle est forte avec un stop marqué (pas en angle droit), une tête bien faite et bien proportionnée place les yeux correctement avec un regard droit et cela donne l'expression caractéristique du Stafford
Les chiots staffies naissent déjà avec des grosses têtes si on sélectionne sur des grosses têtes, on aura le même souci que le Bulldog avec des césariennes à venir...

REGION FACIALE :
Truffe : Noire.

Elle ne pourra l’être totalement chez les sujets bleus.

Museau : Chanfrein court.

Un museau trop court n'est pas bon, il accentuera la chance d'avoir des problèmes de dents et de respiration !!!
Respecter les proportions 1/3 & 2/3

Mâchoires/dents : Mâchoires fortes. Dents bien développées, présentant un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est à dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires.

Les problèmes de dents sont fréquents chez le Staffie, le prognathisme est normal et il y en aura toujours du fait du bulldog, se sont des fautes mais qui se corrige avec un bon mariage
- ils ne comptent pas les dents, Jim en rigolant a demandé combien de dents avait un chien
- Le principal est que le chien puisse mordre en puissance
- La partie inférieure de la mâchoire doit être forte
- Les dents doivent être fortes, solides.

Lèvres : Serrées et nettes.
Joues : Muscles jugaux très prononcés.
Yeux : Foncés de préférence, mais ils peuvent s’harmoniser dans une certaine mesure avec la couleur de la robe. Ils sont ronds, de dimensions moyennes et disposés de façon à regarder droit devant. Bord des paupières foncés.

Les yeux sont le plus foncé possible mais en rapport avec la couleur, notamment chez les fauves.
Chez le Stafford à tête blanche, la paupière peut être rosée.

Oreilles : En rose ou semi-dressées, ni grandes ni lourdes. Les oreilles complètement tombantes ou dressées sont à proscrire.

Les oreilles en rose sont le plus recherchées, mais des oreilles semi-dressées ne sont pas une faute. Elles doivent pouvoir se plaquer contre le crâne.







COU : Musclé, plutôt court, pur dans ses lignes ; il s’élargit graduellement vers les épaules.

Le cou est un élément important chez un staffie , il était très utilisé lors d’un combat par le chien, il doit être fort dans le prolongement des épaules, pas dans les épaules. ni trop grand, ni trop court, on est toujours à la recherche de l'équilibre entre le Terrier et le Bulldog.
Un cou trop court, trop gros empêche le chien de bien l’utiliser ; un cou trop fin, sans force ne permet pas d’avoir la puissance nécessaire pour « bouger » son adversaire.

CORPS : Ramassé.

Il doit tenir dans un carré, sauf pour les femelles qui peuvent être plus longues.
Vu de dessus le corps d’un Stafford ressemble à un violon.
Vu de devant le corps fait un H.

Ligne du dessus : Horizontale.

La ligne de dos doit être horizontale, si ce défaut peut être caché à un juge non spécialiste en statique, pendant le mouvement cela s'observe ...

Poitrine : Le devant est large ; la poitrine est bien descendue dans la région sternale ; les côtes sont bien cintrées.

La poitrine est large pour une respiration profonde nécessaire lors d’un combat.
Les cotes ne sont pas en tonneau (Bull), ni plates (Terrier).

QUEUE : De longueur moyenne, attachée bas. Elle va en s’amenuisant vers l’extrémité et elle est portée assez bas. Elle ne doit pas trop s’enrouler et on peut la comparer à un manche de pompe du temps jadis.

La fin de la ligne de dos doit former un bel arrondi pour une bonne implantation de la queue.
Ne pas confondre queue gaie et mauvaise implantation.


MEMBRES

Un déséquilibre avant-main / arrière-main n’est pas bon.

AVANT-MAIN : Les membres antérieurs sont droits avec une bonne ossature ; ils sont assez écartés ; ils n’accusent aucune faiblesse au niveau des métacarpes à partir desquels les pieds tournent légèrement en dehors.

L’avant-main forme un H.
Le pied doit être un peu tourné vers l'extérieur pour une bonne assise, il doit être fort sans laxisme et non panard.

Epaules : Bien obliques.

L'épaule forme un angle à 90°, une mauvaise épaule creusera la ligne de dos.

Coudes : Il n’y a aucune laxité.








ARRIERE-MAIN : Les membres postérieurs sont parallèles lorsqu’ils sont vus de derrière. Bien musclés.
Jarrets : Bien descendus.
Grassets : Bien angulés.

Le Staffie doit avoir de l'angulation, mais pas trop pour éviter une ligne de dos descendante comme le BA.
Le manque d’angulation donnera lui une ligne de dos voussée.

PIEDS : Pourvus de bons coussinets ; ils sont forts et de dimensions moyennes. Ongles noirs chez les sujets unicolores.

ALLURES-MOUVEMENT : Mouvement dégagé, puissant, souple et facile. Les membres se déplacent dans les plans parallèles, qu’ils soient vus de face ou de derrière.

Son mouvement n'est pas celui d'un bulldog, ni celui d'un terrier, il est caractéristique, souvent les juges confondent avec le mouvement d’un terrier et c'est une faute de leur part.
La démarche et souple mais puissante, le derrière "propulse"

ROBE

POIL : Poil lisse, court et serré.

_________________
Christophe
"There are only two breeds of dog - Staffordshire Bull Terriers and Others" L. F. Hemstock.
avatar
Knightwood Oak
Admin

Messages : 35
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.knightwoodoak.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu Symposium

Message  Knightwood Oak le Ven 7 Nov - 18:12

COULEUR : Rouge, fauve, blanc, noir ou bleu ou l’une quelconque de ces robes panachées de blanc. N’importe quel ton de bringé, avec ou sans blanc. Le noir et feu ou le marron (foie) sont à proscrire.

Pour le blanc :
- A ne pas rechercher, ni encourager. Historiquement le blanc est pour le Bull Terrier, pour réduire les problèmes liés à cette couleur le Bull Terrier blanc a été retrempé avec le Stafford …

Pour le bleu :
Si le bleu est arrivé dans le standard, c'est qu'au moment ou il a était introduit, il devait y avoir un éleveur de bleu dans le comité et qu’il a tout fait pour faire reconnaître cette couleur.
- " Je peux avoir un bleu dans une portée, je le donne ..." Jim Beaufoy
- " Le bleu c'est juste une histoire pour faire de l'argent ..." Abe Harkness
- " Depuis le temps que je juge, je n'ai jamais vu un bleu correct ..." Jim Beauffoy

Si ils avaient un jour un chiot bleu à naître chez eux....
1) il ne le garde pas
2) le donne pour compagnie mais ne le vendrai même pas
Il confirme que les bleus achetés 2000 € c'est du vol, de la vente pure et simple et non de la sélection.
Si un jour ils ont un bleu correct en exposition, ils le jugeront comme un autre Stafford.
Le Breed Counicil et les Clubs Anglais ne peuvent rien faire contre le bleu, c'est le KC qui décide et il y a aussi une histoire d’argent pour le KC …

Le black & Tan :
Le black & Tan est une couleur qui a été exclue du standard, car sinon , à l’heure actuelle, il n'y aurait plus que des Staffies black and tan


TAILLE ET POIDS :
Taille recherchée au garrot : 14 à 16 pouces ( 35,5 cm à 40,5 cm). La taille est en rapport avec le poids.
Poids : Mâle, de 28-38 livres anglaises ( 12,7- 17 kg),
femelles, de 24-34 livres anglaises ( 11 - 15,4 kg).

La taille fut abaissée alors que le poids est resté lui identique, de temps en temps il ressort donc des chiens plus grands. Comme le prognathisme pour eux c’est normal et logique.
Ils ne toisent pas et ne pèsent pas un chien.
Les tableaux reprennent les proportions idéales qui font qu’un chien sera au plus proche du standard, mais surtout qu’il sera harmonieux ni trop lourd, ni trop léger.

Femelles Staffordshire Bull Terrier
Taille Poids Standard
35,56 cm 10,89 Kg
36,83 cm 11,91 Kg
38,10 cm 13,06 Kg
39,37 cm 14,20 Kg
40,64 cm 15,42 Kg

Mâles Staffordshire Bull Terrier
Taille Poids Standard
35,56 cm 12,70 Kg
36,83 cm 13,81 Kg
38,10 cm 14,90 Kg
39,37 cm 16,10 Kg
40,64 cm 17,24 Kg







DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence normale complètement descendus dans le scrotum.
Mot de la fin
- RESPECTER LE STANDARD -

PRESENTATION D’UN S.B.T

- Ils n’hésitent pas à placer le chien correctement quand le Handler n'y arrive pas ou ne sait pas placer son Stafford, ceci afin de juger correctement le chien.
- Un Stafford se présentent debout, de préférence de profil et non la tête en avant, on juge un ensemble pas une tête. On ne tire pas sur la laisse.
- En mouvement le chien doit être devant le genou comme si il tirait un peu.


CONSEILS

- Pour eux la confirmation ne sert à rien, elle écarte peut être des chiens qui ont des qualités de reproducteur.
- Le chien parfait n’existe pas, chez les CH Anglais ils estiment qu’il y a au moins 3 fautes.
- On ne marie pas deux chiens ayant la même faute. On recherche la complémentarité.
- il est facile de faire disparaître des défauts, par de bons mariages, sauf bien sur si on a exagéré ces défauts depuis plusieurs années.
- Il y a plusieurs années en UK, ils ont eu des chiens trop dans l'hyper type, ils sont revenus en arrière, mais ont perdu de l'ossature notamment chez les femelles.
- A chaque utilisation de son chien, une condition physique différente.
- Respecter le standard.






JUGEMENT

En Angleterre les juges spécialistes sont tous éleveurs ou ont été éleveurs de Staffordshire Bull Terrier, cette précision est très importante pour comprendre leur connaissance et leur savoir sur la race.

Les Bull & Terrier sont connus depuis plus de 150 ans, ces chiens étaient de types différents, pour des utilisations diverses, chiens de combat, chiens utilisés dans les chasses aux renard et aux blaireaux, chiens utilisés dans les « Rat Killing » et en parallèle chien de famille. Ces chiens du peuple vivaient dans les villes et campagnes Anglaises, autant dire que ces chiens étaient populaires et que chaque Britannique avait dans son cercle familial ou son cercle amical, un propriétaire de Bull & Terrier.
En 1935, soit pratiquement il y a 80 ans, lors de la constitution du standard et de la reconnaissance de la race par le Kennel Club, les personnes qui ont couché sur papier le standard ont composé avec les différentes visions qu’avait chaque province et tout les types de Bull & Terrier de l’époque. Avec toute ces variations de type « la » chose commune a tous ces chiens était « la fonctionnalité » et « tous » les points du standard ont été dicté par cette fonctionnalité.

En Angleterre un juge connaît donc parfaitement l’histoire de la race et l’élaboration de son standard. Un juge Britanniques ne s’arrête pas à un aspect visuel d’un Stafford, il le touche, le palpe, il met en parallèle la fonctionnalité demandée et le visuel. Cela veut dire qu’un Stafford paraissant joli visuellement peut ne pas être bon une fois touché, palpé par un juge spécialiste. A contrario un chien pouvant visuellement être moyen peut avoir une construction irréprochable, ce qui n’échappera pas à un juge qui l’aura touché.
Les juges Britanniques commencent par voir les qualités d’un chien, ils ne procèdent pas par élimination, ils considèrent que même leurs Champions ont un minimum de 3 fautes. Cela veut dire qu’un chien qui a une faute évidente tel un prognathisme n’est pas pénalisé, un chien plus grand que le standard n’est pas pénalisé et si en plus ces chiens ont plus de qualités que les autres, ils peuvent gagner, ils jugent un ensemble pas une somme de points.
Il n’y a pas de classe Champion en Angleterre, un juge ne se laisse pas influencer par le palmarès de tel ou tel chien ou de tel ou tel éleveur.





Reste que les juges, sont des êtres humains avec leurs défauts et leurs qualités, leurs forces et leurs faiblesses. Comme tout êtres humains, ils sont sensibles sur tel ou tel point, certains seront exigeants sur les dents, les autres sur la pigmentation, d’autres sur le mouvement ect …
A compter du moment où ces sensibilités sont en accord avec la connaissance de la race, il n’y a rien à dire.


CONCLUSION

Difficile de comprendre la référence à la fonctionnalité, les recommandations sur le respect du standard et de voir les jugements Anglais.
Cela peut être effectivement déstabilisant, voir incompréhensible pour certains.
Comme le Staffordshire Bull Terrier tout est un parfait équilibre, la recherche de cet équilibre passe par un jugement sur un ensemble, une cohésion même si il y a un point hors standard, même si la fonctionnalité est relative.
Cette habile combinaison entre standard et fonctionnalité est naturelle chez les juges Britanniques, elle doit se travailler en France.

Pour conclure, je joints à ce compte rendu un passage du livre de JF Gordon, qui je le pense , résume très bien l’état d’esprit et la vision que nous devons avoir pour notre race de cœur, le STAFFORDSHIRE BULL TERRIER.



Christophe GOBERT
« BUDSTAFF »
Octobre 2008













The Standard and the Judge
From 1935 when the breed Standard was evolved, breeders have been promising themselves the Perfect Staffordshire Bull Terrier. On occasions certain specimens have been hailed as or near to that ideal. Unfortunately, the opinions of the claimants have necessarily been discounted, more or less according to the surfeit of their ill-judged enthusiasm. Admittedly, many great dogs have been bred in the last quarter-century, some of them quite close to the perfect state. That these still left some margin for improvement to the ideal is generally agreed upon and to date, in common with most other breeds, the embodiment of a perfect Staffordshire Bull Terrier has yet to appear.
No doubt every judge hopes that one day a perfect dog will appear before him and that his opinion as the finder of this paragon will be endorsed by other expert judges of the breed. Oddly enough, however, the opinion of judges, even the experienced and expert ones, is seldom synonymous, although at times where really good dogs are concerned the variation is slight. Of course, if every judge thought the same and the same dog won every time and placing were identical show after show, the hobby of exhibiting dogs would soon die a natural death. Variety and difference of opinion and the interpretation of the breed Standard make for interest in the game. Exhibitors travel considerable distances to get individual opinion and it is seldom that a good dog does not get his just deserts. Judges may not think exactly the same, but proper and correct judging ends showing only slight variations in assessment. These margins of opinion are necessary, even essential in maintaining the steady-pulse of dog showing.
An experienced judge has owned, bred or seen a lot of good dogs. Many of these dogs have been celebrated pillars of the breed. A good judge retains in his thoughts the best and most favourable features of every great dog. He endeavours to create in his 'mind's eye' a picture of the Perfect Staffordshire Bull Terrier. This perfect specimen is one therefore, which has borrowed from the best dogs their best features. One day, no doubt, this Olympian will appear. For the moment, we can only be patient and hope.
In 1948 (9th October), The Staffordshire Bull Terrier Clubs' Advisory Council, now defunct, recommended certain amendments to the original breed Standard. The suggested revision was eventually accepted by The Kennel Club, becoming official in January, 1950. The Standard of the Staffordshire Bull Terrier is reproduced herewith by kind permission of The Kennel Club and following upon the individual sections is my own comment as to its suggested interpretation. The sketches can be referred to in conjunction with these remarks and may act as a visual guide to the would-be judge. He should remember, however, that although each section of the Standard has its individual importance, his final judgment must rest upon a satisfactory fusing of the points or moulding of the ingredients into the dog as a whole.
Perhaps my exhortations in the ensuing pages on the subject of the Staffordshire's fighting potential may give rise to the thought that I endorse, even support, the so-called sport of dog-fighting. Nothing could be further from the truth. It is a degrading pastime and one to which I am strongly opposed. However, the Staffordshire Bull Terrier was bred for it and his characteristic conformation and temperament developed solely with fighting in mind. Consequently, as a show dog now, he needs to be judged on the basis of his physical requirements as a fighting dog as should another breed be judged physically characteristic to its specific function in life.
J.F GORDON
_________________
Christophe
"There are only two breeds of dog - Staffordshire Bull Terriers and Others" L. F. Hemstock.
avatar
Knightwood Oak
Admin

Messages : 35
Date d'inscription : 06/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.knightwoodoak.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu Symposium

Message  Brian le Dim 9 Nov - 18:22

Cheers for that Christophe, i know it took alot of time and effort to go through the summary and then translate, very much appreciated Wink , hoping that that weekend could show another side to our chosen race the Staffordshire Bull Terrier.

:farao:
avatar
Brian

Messages : 3042
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu Symposium

Message  Marjo le Dim 9 Nov - 21:37

Oui un grand merci Wink

Et je pense que tous ici nous adhérerons à ce qui est écrit, j'espère que ça pourra guider quelques éleveurs qui pourraient s'éloigner de l'esprit du SBT.

Marjo

Messages : 4
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu Symposium

Message  Christine le Sam 27 Mar - 15:56


_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé - Voltaire
Nos livres : http://www.lulu.com/spotlight/theoaks

Nos Magazines :
http://www.etsy.com/shop/FaiiryLight?section_id=11851671
http://www.celticoak-chiens-de-france.com
avatar
Christine
Admin

Messages : 27917
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 46
Localisation : Plus tu t'en fout, plus tu seras heureux !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.celticoak-chiens-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu Symposium

Message  Christine le Sam 27 Mar - 17:28


_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé - Voltaire
Nos livres : http://www.lulu.com/spotlight/theoaks

Nos Magazines :
http://www.etsy.com/shop/FaiiryLight?section_id=11851671
http://www.celticoak-chiens-de-france.com
avatar
Christine
Admin

Messages : 27917
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 46
Localisation : Plus tu t'en fout, plus tu seras heureux !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.celticoak-chiens-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu Symposium

Message  Christine le Sam 27 Mar - 18:23


_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé - Voltaire
Nos livres : http://www.lulu.com/spotlight/theoaks

Nos Magazines :
http://www.etsy.com/shop/FaiiryLight?section_id=11851671
http://www.celticoak-chiens-de-france.com
avatar
Christine
Admin

Messages : 27917
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 46
Localisation : Plus tu t'en fout, plus tu seras heureux !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.celticoak-chiens-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu Symposium

Message  Christine le Dim 13 Jan - 10:34


_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé - Voltaire
Nos livres : http://www.lulu.com/spotlight/theoaks

Nos Magazines :
http://www.etsy.com/shop/FaiiryLight?section_id=11851671
http://www.celticoak-chiens-de-france.com
avatar
Christine
Admin

Messages : 27917
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 46
Localisation : Plus tu t'en fout, plus tu seras heureux !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.celticoak-chiens-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu Symposium

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum