Les hypertypes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les hypertypes

Message  HG le Ven 20 Nov - 17:29

La dérive vers les hypertypes

Le mot "hypertype" est couramment utilisé pour qualifier les animaux qui exagèrent l'expression du type morphologique de leur race dans son ensemble, ou bien d'une particularité qui y est recherchée. Une race tout entière peut être hypertypée - les exemples classiques sont le Bulldog et le Sharpei - et comprendre néanmoins des animaux encore plus hypertypés que d'autres : ils sont volontiers utilisés par la publicité, ce qui contribue à la mode en leur faveur. Toutefois, le cas le plus fréquent est celui où apparaissent de temps à autres des animaux hypertypés au sein d'une race qui demeure encore "normale" ; on voit alors apparaître des poids excessifs, des faciès qui amorcent - ou exacerbent - un aplatissement ou un allongement, des plis de peau en nombre plus important que de coutume, des brévilignes qui passent à l'ultrabrévilinéarité, des poils qui s'allongent par trop, etc.

La dérive vers les hypertypes constitue l'une des "maladies" de la cynophilie actuelle. Elle est malheureusement favorisée par les propriétaires de chiens, qui se laissent facilement attirer par un animal "différent", par exemple parce que son type morphologique, dans l'ensemble ou sur un point particulier, est particulièrement accusé. Elle est ensuite encouragée par les juges, qui n'hésitent pas à attribuer les récompenses suprêmes à des chiens hypertypés. Le comble est que, le plus souvent, ces animaux sont hors standard ! La commission zootechnique de la SCC a, il y a plus de dix ans, souligné que "hypertype" devait être assimilé à "manque de type", ce qui, en toute logique, interdit la confirmation. Il s'ensuit que certains champions sont des chiens non confirmables !

On entend parfois dire qu'on a besoin en élevage de chiens hypertypés pour permettre, grâce à des accouplements judicieusement planifiés, de retrouver le type moyen qui tend à se perdre. Nous récusons le mot "besoin" car il y a d'autres solutions, plus progressives, dans le cadre d'une sélection bien conduite ; d'ailleurs, comment faisait-on à l'époque où il n'existait pas d'hypertypes ou qu'ils étaient très rares ? A supposer néanmoins que cela soit vrai, il conviendrait au moins de garder ces animaux dans les chenils et non pas de les "afficher" en exposition.

Si l'hypertype concrétisait seulement une nouvelle orientation de la race, il n'y aurait guère que deux questions qui se poseraient :
- s'interroger sur l'image que l'on donne de la race, à une époque où la "protection animale" prend de plus en plus d'importance, parfois trop. Celle-ci est soucieuse du bien-être des animaux mais également du respect qu'on leur manifeste : or, il faut bien reconnaître qu'un chien hypertypé est un peu un "jouet"... ,
- comment faire pour ne pas laisser cette nouvelle orientation éliminer toutes les autres ? Cela nous ramène à la question de la gestion de la variabilité, dont nous avons amplement discuté.

En réalité, souvent, les chiens hypertypés sont fragilisés au regard de certaines maladies, et leur longévité tend à se réduire. Leur bien-être est donc altéré et la cynophilie, à cause de cela, offre des arguments à ses détracteurs, surtout lorsqu'ils appartiennent à la frange radicale de la protection animale. Très active, celle-ci se propose de faire interdire d'élevage, grâce à la législation européenne, un nombre important de races qu'elle qualifie de "torturées".

Pour contrer les excès de la protection animale, il ne faut à notre avis pas rejeter en bloc ses arguments, refuser d'entrer dans le débat, bref "se draper dans sa dignité", mais au contraire s'efforcer d'identifier sereinement les authentiques dérives qui nuisent aux animaux et reconnaître qu'il est nécessaire de les enrayer. Le débat n'est pas forcément simple au plan scientifique mais il doit être entamé. C'est de la collecte de multiples observations et de la discussion que sortira l'objectivité.

HG
The Oaks
The Oaks

Messages : 446
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : LE THOLONET

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hypertypes

Message  Christine le Ven 20 Nov - 18:20



Très bon texte, j'y ai un peu répondu (sans le savoir dans le sujet sur la consanguinité lol!) et sur la page d'accueil de mon site Camawach Wink .

"Le Staffordshire Bull terrier est un chien sportif (agility, randonnée, pistage ...), an honest dog ( un chien qui va tout donner). Il n'existe pas de type Bully, Balanced ou Terrier, cette terminologie française a été créée pour justifier les effets de mode des hyper types : chiens trop lourds qui ne correspondent plus aux critères initiaux de la race et qui malheureusement ont générés des problèmes de santé chez les très jeunes sujets. Exemple : la displasie, l'arthrose qui n'existaient pas il y a 10 ans dans le staffie.
Nous sommes de vrais passionnés. Notre objectif, voir évoluer le Staffordshire Bull Terrier en France dans les meilleures conditions en évitant les écueils qui le dévieraient de ses origines et diluerait une race extraordinaire à tout point de vue. "

Le bulldog Avant - Après Wink

_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé - Voltaire
Nos livres : http://www.lulu.com/spotlight/theoaks

Nos Magazines :
http://www.etsy.com/shop/FaiiryLight?section_id=11851671
http://www.celticoak-chiens-de-france.com
avatar
Christine
Admin

Messages : 27917
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 46
Localisation : Plus tu t'en fout, plus tu seras heureux !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.celticoak-chiens-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hypertypes

Message  Christine le Sam 21 Nov - 9:11

The drift towards the hypertypes

The word "hypertype" is usually used to qualify the animals which exaggerate the expression of the morphological type of their race in general, either the peculiarity which is looked for there. A quite whole race can be hypertype - the classic examples are Bulldog and Sharpei - and understand nevertheless animals even more hypertype than the others: they are gladly used by the advertisement, what contributes fashionably in their favour. However, the most frequent case is that where appear from time to the others hypertype animals within a race which remains still "normal"; we then see appearing excessive weights, facies which begin - or aggravate - a flattening or an elongation, folds of skin in number more important than of custom, veru fine which pass in the ultra very fine, the hairs which lengthen by too much, etc.

The drift towards the hypertypes constitutes one of the "diseases" of the current cynophilie. it's regrettably favored by the owners of dogs, who are easily allowed attract by a "different" animal, for example because his morphological type, altogether or on a particular point, is particularly accused. She(it) is then encouraged by the judges, who do not hesitate to attribute(award) the supreme rewards to hypertypés dogs. The height is that, mostly, these animals are except standard! The zootechnique commission of the SCC (French Kennel ) underlined, more than ten years ago, that "hypertype" must be likened to " lack of type ", what, in any logic, forbids the confirmation. It follows that certain champions are dogs not confirmables!
We sometimes hear that we need in breeding of hypertype dogs to allow, thanks to couplings up sensibly strategic, to find the average type which tends to get lost. We reject the word "need" because there are the other solutions, more progressive, within the framework of a well driven selection; moreover, how did we make when there were no hypertypes or when they were very rare? To suppose nevertheless that it's true, it would be advisable at least to keep these animals in kennels and not show them in exhibition.

If the hypertype concretized only a new orientation of the race, there would be hardly only two questions which would settle:
- Wonder about the image which we give of the race, in a time when the " animal protection " takes more and more importance, sometimes too much. This one is worried about the prosperity of animals but also about the respect which we show them: now, it's necessary to recognize that a hypertype dog is a little a "toy",
- Not how to let this new orientation eliminate all the others? It returns us to the question of the management of the variability, which we amply discussed.

Really, often, hypertype dogs are weakened towards certain diseases, and their longevity tends to be reduced. Their prosperity is thus altered and the cynophilie/canine, because of it, offers arguments to its detractors, especially when they belong to the radical fringe of the animal protection. Very active, this one suggests making forbid of breeding, thanks to the European legislation, an important number of races which it qualifies of "tortured".

To counter the excesses of the animal protection, you should for our opinion not throw back altogether the arguments, to refuse to enter the debate, in brief " wrap itself in the dignity ", but on the contrary to try hard to identify serenely the authentic drift which damage animals and to recognize that it's necessary to check them. The debate isn't necessarily simple in the scientific plan but he must be affected. It's of the collection of multiple observations and the discussion which will take out the objectivity.

I hope that my translation will not be too hard to understand lol!

_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé - Voltaire
Nos livres : http://www.lulu.com/spotlight/theoaks

Nos Magazines :
http://www.etsy.com/shop/FaiiryLight?section_id=11851671
http://www.celticoak-chiens-de-france.com
avatar
Christine
Admin

Messages : 27917
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 46
Localisation : Plus tu t'en fout, plus tu seras heureux !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.celticoak-chiens-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hypertypes

Message  Christine le Sam 21 Nov - 12:06

Réponse de Jim Housedog on BBO

Exaggeration, 'Of any kind' detracts from function. I know which is more pleasing to my eye.

------- L'exagération, ' de n'importe quelle sorte ' amoindrit la fonction.



Wink Exclamation

_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé - Voltaire
Nos livres : http://www.lulu.com/spotlight/theoaks

Nos Magazines :
http://www.etsy.com/shop/FaiiryLight?section_id=11851671
http://www.celticoak-chiens-de-france.com
avatar
Christine
Admin

Messages : 27917
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 46
Localisation : Plus tu t'en fout, plus tu seras heureux !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.celticoak-chiens-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hypertypes

Message  HG le Sam 21 Nov - 14:44

Là c'est du lourd! cheers

HG
The Oaks
The Oaks

Messages : 446
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : LE THOLONET

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hypertypes

Message  HG le Sam 21 Nov - 14:51

Quand on sait que la fonction créé l'organe. :lol: :lol: :lol:

HG
The Oaks
The Oaks

Messages : 446
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : LE THOLONET

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hypertypes

Message  Christine le Dim 22 Nov - 6:09

Very Happy Wink Jim est un chercheur en cynophilie tout comme vous Hubert !


_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé - Voltaire
Nos livres : http://www.lulu.com/spotlight/theoaks

Nos Magazines :
http://www.etsy.com/shop/FaiiryLight?section_id=11851671
http://www.celticoak-chiens-de-france.com
avatar
Christine
Admin

Messages : 27917
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 46
Localisation : Plus tu t'en fout, plus tu seras heureux !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.celticoak-chiens-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hypertypes

Message  HG le Dim 22 Nov - 15:08

Je plaisantais bien sur. Very Happy sur la forme, pas sur le fond.
Je ne suis qu'un petit utilisateur qui essaye de comprendre 2 ou 3 trucs.

HG
The Oaks
The Oaks

Messages : 446
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : LE THOLONET

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hypertypes

Message  Brian le Dim 20 Jan - 15:15

Yep i like that, in general we've come a long way from the hyper type in the early 2000's, people in general have grasped the fact that a hyper type dog doesn't enjoy life as his lighter typed friends, an eye should be kept on the other extreme of whippet types that lack bone and substance, but in general with the promotion of sporting clubs etc the mode has changed, and for the better in my opinion sunny
avatar
Brian

Messages : 3042
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hypertypes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum